Affirmation

Une vidéo devenue virale au Burkina Faso et au Mali présente des personnes à bord d’un hélicoptère ravitaillant des individus dans une forêt. La légende suggère qu’il s’agit d’un « débarquement et ravitaillement de terroristes par la France à travers les humanitaires par hélicoptère».

Résultats

La vidéo a été sortie de son contexte. Il ne s’agit pas d’un ravitaillement de terroristes ni par la France ni par la Minusma mais plutôt d’une mission de déploiement et de ravitaillement d’une équipe de sensibilisation de l’ONG Africans Parks dans une réserve naturelle en Centrafrique.

 

Une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux au Burkina Faso et au Mali présente des personnes à bord d’un hélicoptère ravitaillant des individus dans une brousse. Le commentaire principal qui l’accompagne suggère qu’il s’agit d’un « débarquement et ravitaillement de terroristes par la France à travers les humanitaires par hélicoptère».  Cette vidéo présente-t-elle exactement un ravitaillement de terroristes ? Fasocheck a vérifié et c’est faux.

 

Quelle est l’origine de la vidéo ?

 

Fasocheck n’a pas pu remonter la première publication de la vidéo sur internet, en dehors des relais par des profils sur les réseaux sociaux burkinabè et malien. Le dénominateur commun entre les commentaires qui accompagnent la vidéo est l’allusion à un approvisionnement de terroristes en Afrique de l’Ouest. D’une publication à l’autre la France (plus de 200. 000 vues) ou la Minusma (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali) sont accusés par les internautes d’approvisionner des terroristes.

D’autres commentaires de la même vidéo évoquent  un «approvisionnement en armes et en matériel de terroristes d’ethnie peul pour l’invasion des population du Nigeria ».

 

 

Une députée du Conseil national de la Transition au Mali, Amina Fofana, a aussi partagé la même vidéo, commentée cette fois-çi en Bambara (langue nationale au Mali), sur page Facebook la vidéo avec pour légende : «La minusma est en train de ravitailler et déplacer les terroristes par hélicoptère d’un point A à un point B ! La Minusma française». Sa publication le vendredi 09 décembre 2021 cumulait 2262 partages à la date du 14 décembre 2021.

 

 

Cependant, un commentaire sous la même publication d’Amina Fofana, signé de Saint-Clair Kikili Labasso, un internaute qui habite à Bangui en Centrafrique, selon les informations de son profil Facebook, indique qu’il s’agirait plutôt d’un hélicoptère d’African Parks en contact avec ses agents de sensibilisation dans les aires protégées de Chinko en Centrafrique.

 

 

Fasocheck a contacté Africans Parks L’ONG qui se présente comme un organisme «de conservation qui prend en charge la gestion à long terme des parcs nationaux en partenariat avec les gouvernements pour sauver la faune et aider les communautés locales» a confirmé à notre pool de factcheckers (réponse reçue le 14 décembre 2021) que la vidéo montre bien «son hélicoptère effectuant une mission de réapprovisionnement il y a 10 jours à Chinko en République centrafricaine».

 

 

«Au cours de cette mission, l’hélicoptère transportait les équipes de sensibilisation à la transhumance de Chinko et leurs fournitures à l’intérieur du parc, plaçant une équipe et leurs fournitures sur le terrain tout en récupérant une autre équipe sur le terrain » précise le service d’information d’Africans Parks.

 

L’ONG précise que ses équipes de sensibilisation «ne sont pas armées et sont recrutées au sein de la communauté locale afin de fournir un engagement pacifique et respectueux de la culture avec les éleveurs de bétails afin d’assure à long terme la durabilité du paysage».
 

situation géographique du parc. Source : researchgate.net

 

Conclusion : la vidéo a été sortie de son contexte. Il ne s’agit pas d’un ravitaillement de terroristes ni par la France ni par la Minusma mais plutôt d’une mission de déploiement et de ravitaillement d’une équipe de sensibilisation de l’ONG Africans Parks dans la réserve naturelle de Chinko, à l’Est de la Centrafrique.

 

Isidor Bouda

Fasocheck

Leave a comment

Filtered HTML

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <img> <h2> <h1> <h3> <div> <span> <section> <b> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <p> <table> <td> <tr>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.